Caroni 1997 14 ans 46% par A. Dewar Rattray

Cette semaine, nous dégusterons quelques rhums, histoire d’accompagner nos trois soirées dégustations de rhums en boutique. En guise de transition, nous dégusterons en premier le Caroni de la maison A. D. Rattray (dont nous avons dégusté plusieurs de leurs whiskies la semaine dernière).

Couleur : Ambré profond.

Nez : Le premier nez est épicé (cannelle, muscade) et boisé (bois noble, boisé légèrement fumé même). Des notes de fruits bien mûrs sont aussi présents (banane, date, figue) avec des notes intenses de cuir. Le sucre brun est chaud et caramélisé, et le réglisse est dense. Des parfums de café noir se développent à l’aération, ainsi que de noix et d’orange confite. Le tout est légèrement soufré. S’ouvre indéfiniment ! L’ajout d’un trait d’eau apport des notes plus fumées et boisées.

Bouche : Très épicé ! Les épices sont impressionnantes par leur richesse et leur… pétillant (gingembre, muscade et clou de girofle). Explosif. Le cuir est fumé. Le boisé est poli, vieux meuble, cirage. Les épices s’assagissent avec un trait d’eau et restent en arrière plan. Ceci permet au fruité de se développer (fruits confits et agrumes).

Finale : Bien épicé toujours et plutôt sec, sur le bâton de réglisse et l’anis.

Remarques : Caroni est une distillerie de Trinidad et Tobago qui a fermée en 2002. Cette sélection de la maison A. D. Rattray fait la part belle aux épices. C’est un rhum sec, robuste et plein de caractère. Mis en bouteille sans filtration ni coloration, comme leurs whiskies.

Accès à la fiche article du Caroni.

Caroni 1997 14 ans

Caroni 1997 14 ans

Cask Islay Vatting No. 1 46% par A. Dewar Rattray

Ce soir, place à une de leur nouveauté : « Cask Islay » : un blended malt d’Islay, dont la base est sans aucun doute un whisky d’Islay de la côte sud commençant par la lettre L…

Couleur : Or pâle.

Nez : Le premier nez est d’amblé très tourbé et chaleureux sur le poivre noir. Le fumé se dégage de manière expressive, non sans de légères notes florales et herbacées (menthe). Le fruité, discret certes, se fait remarquer par ces notes de citron et de citron vert, apportant une pointe d’acidité rafraîchissante. L’ajout d’un trait d’eau renforce le fumé. L’aspect iodé prend toute son ampleur (algues, sel). Poivré, carné, cuir, réglisse.

Bouche : La bouche est d’abord douce et grasse jusqu’à ce que la tourbe et les épices explosent dans un registre très fumé. Le malt est torréfié et tourbé, le boisé est carbonisé et cendré, et les épices sont toujours chaleureuses (poivre, gingembre). Plus doux avec de l’eau, plus moelleux, les épices se sont assagies pour apporter plus d’amertume sur le cuir, le charbon de bois et l’écorce de citron.

Finale : Longue sur les notes tourbées, et le charbon de bois qui s’éteint petit à petit. De fines notes fruitées (ananas, pamplemousse, agrumes) se font finalement remarquer, le tout saupoudré de poivre blanc.

Remarques : Ce blended malt (ou pure malt) n’a rien à envier au statut de single malt. En effet, Cask Islay a la force de caractère, la richesse et la longueur en bouche d’un single malt d’Islay. Aussi, il n’est ni coloré, ni filtré à froid, comme la plupart des « single casks » single malts. Ce small batch (No. 1) est une sélection et une production de l’embouteilleur indépendant A. D. Rattray.

Cask Islay Vatting No. 1

Cask Islay Vatting No. 1

Cragganmore 1997 15 ans 46% par A. Dewar Rattray

Ce soir, nous découvrons une nouvelle gamme de la maison A. D. Rattray, qui met en bouteille des fûts uniques, sans filtration ni coloration toujours, mais réduit à 46% alc./vol. Parmi les deux whiskies que nous avons dans cette gamme (Glengoyne et Cragganmore), nous vous présentons le Cragganmore.

Couleur : Or.

Nez : Le premier nez est malté et fruité sur la pomme et la poire. Des notes de vieux bois et de vanille se développent sur un fond citronné (tarte au citron meringuée). De légères notes d’herbe fraîchement coupée se développent à l’aération, ainsi que de fines notes de poivre.

Bouche : Bien fruité sur les agrumes (citron en particulier, pamplemousse), la pomme et la poire. Les notes florales deviennent sucrées, « réglissées ». Des parfums de thé vert se développent également par la suite, avec un boisé légèrement toasté et un malt grillé avec une fine pointe fumée. L’ajout d’un trait d’eau apporte plus de gras au whisky et fait ressortir des notes plus poivrées.

Finale : douce sur le boisé (chêne), la noix et l’écorce de citron, sec.

Rares sont les embouteillages indépendants de la distillerie Cragganmore. Cette version sélectionnée par A.D. Rattray fait preuve de classicisme. Fruité et floral, sec et boisé, c’est sans aucun doute un whisky d’apéritif parfait.

Accès à la fiche article du Cragganmore.

CRAGGANMORE 1997 15 ans

CRAGGANMORE 1997 15 ans

Mortlach 1995 17 ans 49,1% par A. Dewar Rattray

Poursuivons notre découverte de la gamme A.D. Rattray avec ce Mortlach single cask et brut de fût, âgé de 17 ans.

Couleur : Or.

Nez : Le premier nez est d’une texture crémeuse sur la vanille. Les fruits sont mûrs (banane) et secs (abricots), et les épices sont chaleureuses (muscade, cannelle, poivre). L’aération apporte en plus des notes de citron, de citron vert et de citronnelle sur un fond malté avec une pointe fumée. Sur le réglisse et le caramel pour la gourmandise. L’ajout d’un trait d’eau confirme le fumé.

Bouche : D’abord douce sur la vanille, crémeuse. Puis gagne en intensité sur le malt, les agrumes (citron en particulier) et les épices chaudes. Des fruits à coque se développent avec un boisé maîtrisé. L’ajout d’un trait d’eau apporte un peu plus d’amertume sur l’écorce de citron en particulier. Plus fumé et poivré.

Finale : Une pointe fumée clôture ce malt classique du Speyside, avec des notes de vieux bois et de noix, sec.

Remarques : Mortlach est une distillerie emblématique du Speyside puisqu’elle se trouve à Dufftown, capitale de cette région. Cette version, sélectionnée par la maison A.D. Rattray, se montre au naturel, sans l’influence des fûts de sherry chers à cette distillerie.

Accès à la fiche article du Mortlach.

MORTLACH 1995 A.D. Rattray

MORTLACH 1995 A.D. Rattray

Laphroaig 1998 13 ans 59% par A.Dewar Rattray

Après quelques semaines voire quelques mois d’absence (suite à des problèmes techniques… olfactifs…), nous profitons de nos nouvelles importations pour relancer le blog. C’est un Laphroaig sélectionné par la maison A.D. Rattray qui est à l’honneur ce soir. Une exclusivité disponible uniquement sur notre nouveau site internet www.whisky-rhum.com !

Couleur : Or.

Nez : Le premier nez est très tourbé, fumé, iodé et poivré. L’aspect carné est très présent avec ces notes de cuir, ce côté animal typique. Des notes d’herbes et de plantes se développent (algues, gentiane, bruyère). Des notes médicamenteuses (eucalyptus) typique du Laphroaig sont également présentes. Le nez évolue sur des notes de cendres chaudes, de charbon de bois, de barbecue, de poivre moulu. Franc ! L’ajout d’un trait d’eau renforce le fumé, le poivre, la suie, le charbon de bois, les herbes aromatiques.

Bouche : Il fallait s’y attendre : infiniment tourbé, fumé, iodé et poivré. En effet, on y retrouve les parfums du nez en bouche. Un Laphroaig sans demi-mesure, pour le plus grand plaisir des amateurs. La bouche est robuste, nette et précise. Le fruit y est exotique (ananas, litchi, agrumes). Les cendres sont chaleureuses, et le poivre l’est également. Plus sucré sur les fruits exotiques, même juteux, les agrumes, avec cette constante fumée de tourbe sous-jacente, avec un trait d’eau.

Finale : Très longue sur la fumée de tourbe, le poivre et les cendres.

Remarques : La distillerie Laphroaig produit un des single malts les plus tourbés de l’île d’Islay. Cette sélection de la maison A.D. Rattray, vieillie dans un seul fût de bourbon le démontre bien. Très tourbé et fumé, pour le plus grand plaisir des amateurs de sensations fortes.

Accès à la fiche article du Laphroaig. Nous vous rappelons que la livraison pour ce whisky vous est offerte en Colissimo (valable en France métropolitaine uniquement).

Laphroaig

LAPHROAIG 1998 A.D. Rattray

Redbreast 12 ans 57,7%

Voici enfin le tout nouveau Redbreast 12 ans d’âge « cask strength », brut de fût, titrant 57,7% alc. pour le premier embouteillage. En effet, ce whisky sort en lot (batch), par conséquent, le taux d’alcool et le profil aromatique varieront en conséquence, pour le bonheur de amateurs de whiskey !

Couleur : Or.

Nez : Le premier nez est assez prononcé sur les agrumes (orange et écorce d’orange, presqu’à la manière d’une liqueur) en particulier. Riche, il se développe sur le miel, la mélasse, la cire d’abeille, le pain d’épices (cannelle), tout en ayant ces quelques franches notes maltées, grillées. Le fruité évolue sur le citron. Il est boisé, épicé et poivré. A l’aération, des notes typique de whisky de grain font surface : très vanillé, bourbon. L’ajout d’un trait d’eau apportera un aspect crémeux, ainsi que des notes précises de pommes cuites au four, avec une pincée de cannelle. Des notes de noix de coco font aussi leur apparition. Si exotique qu’il tire presque sur un rhum… Graines de sésames moulinées.

Bouche : Très douce (pour 57,7%…) et riche. Toujours aromatique sur l’orange, la vanille saupoudré d’épices douces. La texture est huileuse même si le chêne tente d’asécher le palais. Avec de l’eau, très crémeux tout en étant épicé, ce qui donne du poids au whiskey. Le citron et la citronnelle sont présents pour le fruité et le floral.

Finale : Très longue, sur les épices douces, la vanille. Très moelleux.

Remarques : Un whiskey riche qu’il faut apprécier avec du temps puisqu’il ne cesse de se développer. L’ajout d’un trait d’eau est indispensable pour qui veut connaître les secrets de ce Redbreast hors norme !

Redbreast 12 ans 57,7%

Redbreast 12 ans 57,7%

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Redbreast 15 ans 46%

A l’origine, le Redbreast 15 ans est sorti en exclusivité pour la France. Mais il est désormais disponible partout, pour le bonheur des amateurs de whiskey Single Pot Still.

Couleur : Or.

Redbreast 15 ans

Redbreast 15 ans

Nez : Le premier nez présente des notes immédiates d’épices (cannelle) et de mélasse avec ce côté « fleurs exotiques » (canne à sucre ?). Le nez se développe sur des notes de tabac, de café torréfié, toastées et grillées. Le chocolat et la banane bien cuite voir caramélisée couronne le tout, avec en plus quelques fines notes de sherry (raisins).

Bouche : Très douce, assez grasse. S’ouvre sur des notes plus boisées, plus épicées, et plus robustes par la suite. Des notes fruitées (fruits secs, fruits rouges) se font présentes avec ce côté toujours grillé. Raisins macérés, figues, chocolat noir.

Finale : Très longue, épicée (poivre) et boisée, de texture assez huileuse.

Remarques : Un parfait prolongement du Redbreast 12 ans d’âge. Plus robuste, plus complexe et plus gourmand, à mon sens. A noter aussi le degré d’alcool de 46% au lieu de 40%, et la non-filtration à froid… c’est toujours un plus !

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Redbreast 12 ans 40%

Retour sur un des plus réputés Single Pot Still de la distillerie Middleton : Redbreast, dans sa version 12 ans d’âge.

Redbreast 12 ans

Redbreast 12 ans

Couleur : Or profond.

Nez : Le nez est légèrement boisé, épicé. S’ouvre peu à peu sur les fruits secs, les fruits noirs (dates). Se développe sur le caramel brûlé et les agrumes (citron, écorce de citron - citronnelle). Vanillé. Egalement des notes de grain, de malt. L’ajout d’un trait d’eau développe des notes florales et légèrement herbacées.

Bouche : Texture grasse, épaisse, très douce, vanillée, fruitée (pêche, abricot), puis les épices se font plus présentes (cannelle). Toujours assez boisée sur le chêne. Se rapproche des whiskies de grains, avec des notes de Bourbon un peu.

Finale : Sur la banane cuite, le shortbread (biscuit sec écossais), beurré.

Remarques : Une parfaite introduction aux Single Pot Still Whiskeys. Ne pas hésiter à prendre son temps car les parfums se développent continuellement.

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Powers John Lane 46%

Cette nouvelle version de Powers sortie fin 2011 est une petite révolution dans le monde du whiskey irlandais puisqu’il s’agit d’un Single Pot Still, contrairement aux autres Powers qui sont des Blends. Le Single Pot Still est un whiskey fait à partir d’orge maltée et d’orge non-maltée. L’orge maltée ayant été fortement taxée, ce mélange permettait aux distilleries de faire quelques économies…

Powers John Lane

Powers John Lane

Couleur : Or aux reflets ambrés.

Nez : Le premier nez est épicé (cannelle, gingembre). Quelques notes de caramel brûlé se développent avec un soupçon de vanille. Le boisé est assez présent et se fait même un peu brûlé et fumé. Des agrumes (citron, écorce de citron) se font présents à l’aération, ainsi que quelques notes herbacées. Le tout devient assez poivré avec un trait d’eau.

Bouche : Riche, les épices du nez sont présentes en bouche et apportent beaucoup de corps et de mordant. Très gingembre. Le boisé est toujours bien présent, sur le bois brûlé. Des notes torréfiées et de tabac. L’écorce d’orange apporte une certaine amertume. L’ajout d’un trait d’eau renforce les épices douces, ainsi que l’amertume de l’écorce d’orange, sur le bois brûlé.

Finale : Epicé et boisé, chaleureux, long, sur l’écorce d’orange, et la réglisse.

Remarques : Plus robuste mais surtout plus complexe que le Blend de 12 ans d’âge. Un retour aux sources incontournable !

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Powers 12 ans 40%

La distillerie Middleton est à l’honneur cette semaine. Le premier whiskey dégusté est la version Powers Blend de 12 ans d’âge, lancée en 2000. Ce blend contient un fort pourcentage de Pure Pot Still (désormais « Single Pot Still »), marque de fabrique des whiskeys irlandais.

Couleur :Or.

Powers 12 ans

Powers 12 ans

Nez : Le premier nez est fruité sur les agrumes (orange) et la pêche. Le boisé apporte des notes intensément vanillées, douces et patissières. Avec le temps quelques douces notes originales sur l’anis (réglisse) se développent, et apportent une certaine fraîcheur mentholée. Devient de plus en plus floral et parfumé sur les fruits rouges.

Bouche : Très douce, fraîche, sur la banane, la pêche et la vanille. De texture assez grasse. Des notes florales s’ouvrent. Rose.

Finale : Longue et très douce sur la vanille, très florale.

Remarques : Un whiskey très qualitatif et très représentatif des whiskeys irlandais à fort pourcentage de Single Pot Still.

Cliquez ici pour consulter leur site internet !