Yellow Spot 12 ans 46%

Place cette semaine à quelques nouveautés du monde du whisky, et nous commencerons par le nouveau Single Pot Still de la maison Midleton : Yellow Spot.

Couleur : Or profond.

Yellow Spot 12 ans 46%

Yellow Spot 12 ans 46%

Nez : Le premier nez est précis sur des parfums de vanille bourbon. Le profil « single pot still » est clair, net et précis. Le grain sucré est gourmand. Puis les épices prennent place (poivre noir, piment) apportant une dimension plus sèche. Le fruité est présent avec ses notes d’agrumes (citron en particulier) à la manière d’une tarte au citron meringuée. L’aération dévoile tout son potentiel gourmand et pâtissier. L’intensité de la vanille est déconcertante, non sans nous rappeler un certain rhum du Nicaragua… Le miel est dense et sucré. La pêche est juteuse. Et le chêne soutient toute la structure avec pudeur. L’ajout d’un trait d’eau apporte en plus des notes de banane mûres, de praliné. Le tout est très bien fondu.

Bouche : La texture est grasse et moelleuse. La vanille accompagne le fruité du nez (agrumes, pêche), le caramel au beurre est mou. Les épices sont douces. Le tout est pâtissier et gourmand. L’ajout d’un trait d’eau semble apporter le lien entre tous ces parfums, l’harmonie est parfaite.

Finale : Plus sec, boisé et épicé, long et crescendo sur le poivre blanc.

Remarques : La distillerie Midleton est à l’origine du regain d’intérêt des whiskeys irlandais single pot still. Et ce Yellow Spot apporte une nouvelle dimension unique (différent des Redbreast et du Green Spot). Âgé de 12 ans, élevé dans des fûts de bourbon, de sherry et de malaga, non filtré à froid, cet « Irish » frise l’excellence !

Accès à la fiche article du Yellow Spot 12 ans.

Redbreast 12 ans 57,7%

Voici enfin le tout nouveau Redbreast 12 ans d’âge « cask strength », brut de fût, titrant 57,7% alc. pour le premier embouteillage. En effet, ce whisky sort en lot (batch), par conséquent, le taux d’alcool et le profil aromatique varieront en conséquence, pour le bonheur de amateurs de whiskey !

Couleur : Or.

Nez : Le premier nez est assez prononcé sur les agrumes (orange et écorce d’orange, presqu’à la manière d’une liqueur) en particulier. Riche, il se développe sur le miel, la mélasse, la cire d’abeille, le pain d’épices (cannelle), tout en ayant ces quelques franches notes maltées, grillées. Le fruité évolue sur le citron. Il est boisé, épicé et poivré. A l’aération, des notes typique de whisky de grain font surface : très vanillé, bourbon. L’ajout d’un trait d’eau apportera un aspect crémeux, ainsi que des notes précises de pommes cuites au four, avec une pincée de cannelle. Des notes de noix de coco font aussi leur apparition. Si exotique qu’il tire presque sur un rhum… Graines de sésames moulinées.

Bouche : Très douce (pour 57,7%…) et riche. Toujours aromatique sur l’orange, la vanille saupoudré d’épices douces. La texture est huileuse même si le chêne tente d’asécher le palais. Avec de l’eau, très crémeux tout en étant épicé, ce qui donne du poids au whiskey. Le citron et la citronnelle sont présents pour le fruité et le floral.

Finale : Très longue, sur les épices douces, la vanille. Très moelleux.

Remarques : Un whiskey riche qu’il faut apprécier avec du temps puisqu’il ne cesse de se développer. L’ajout d’un trait d’eau est indispensable pour qui veut connaître les secrets de ce Redbreast hors norme !

Redbreast 12 ans 57,7%

Redbreast 12 ans 57,7%

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Redbreast 15 ans 46%

A l’origine, le Redbreast 15 ans est sorti en exclusivité pour la France. Mais il est désormais disponible partout, pour le bonheur des amateurs de whiskey Single Pot Still.

Couleur : Or.

Redbreast 15 ans

Redbreast 15 ans

Nez : Le premier nez présente des notes immédiates d’épices (cannelle) et de mélasse avec ce côté « fleurs exotiques » (canne à sucre ?). Le nez se développe sur des notes de tabac, de café torréfié, toastées et grillées. Le chocolat et la banane bien cuite voir caramélisée couronne le tout, avec en plus quelques fines notes de sherry (raisins).

Bouche : Très douce, assez grasse. S’ouvre sur des notes plus boisées, plus épicées, et plus robustes par la suite. Des notes fruitées (fruits secs, fruits rouges) se font présentes avec ce côté toujours grillé. Raisins macérés, figues, chocolat noir.

Finale : Très longue, épicée (poivre) et boisée, de texture assez huileuse.

Remarques : Un parfait prolongement du Redbreast 12 ans d’âge. Plus robuste, plus complexe et plus gourmand, à mon sens. A noter aussi le degré d’alcool de 46% au lieu de 40%, et la non-filtration à froid… c’est toujours un plus !

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Redbreast 12 ans 40%

Retour sur un des plus réputés Single Pot Still de la distillerie Middleton : Redbreast, dans sa version 12 ans d’âge.

Redbreast 12 ans

Redbreast 12 ans

Couleur : Or profond.

Nez : Le nez est légèrement boisé, épicé. S’ouvre peu à peu sur les fruits secs, les fruits noirs (dates). Se développe sur le caramel brûlé et les agrumes (citron, écorce de citron - citronnelle). Vanillé. Egalement des notes de grain, de malt. L’ajout d’un trait d’eau développe des notes florales et légèrement herbacées.

Bouche : Texture grasse, épaisse, très douce, vanillée, fruitée (pêche, abricot), puis les épices se font plus présentes (cannelle). Toujours assez boisée sur le chêne. Se rapproche des whiskies de grains, avec des notes de Bourbon un peu.

Finale : Sur la banane cuite, le shortbread (biscuit sec écossais), beurré.

Remarques : Une parfaite introduction aux Single Pot Still Whiskeys. Ne pas hésiter à prendre son temps car les parfums se développent continuellement.

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Powers John Lane 46%

Cette nouvelle version de Powers sortie fin 2011 est une petite révolution dans le monde du whiskey irlandais puisqu’il s’agit d’un Single Pot Still, contrairement aux autres Powers qui sont des Blends. Le Single Pot Still est un whiskey fait à partir d’orge maltée et d’orge non-maltée. L’orge maltée ayant été fortement taxée, ce mélange permettait aux distilleries de faire quelques économies…

Powers John Lane

Powers John Lane

Couleur : Or aux reflets ambrés.

Nez : Le premier nez est épicé (cannelle, gingembre). Quelques notes de caramel brûlé se développent avec un soupçon de vanille. Le boisé est assez présent et se fait même un peu brûlé et fumé. Des agrumes (citron, écorce de citron) se font présents à l’aération, ainsi que quelques notes herbacées. Le tout devient assez poivré avec un trait d’eau.

Bouche : Riche, les épices du nez sont présentes en bouche et apportent beaucoup de corps et de mordant. Très gingembre. Le boisé est toujours bien présent, sur le bois brûlé. Des notes torréfiées et de tabac. L’écorce d’orange apporte une certaine amertume. L’ajout d’un trait d’eau renforce les épices douces, ainsi que l’amertume de l’écorce d’orange, sur le bois brûlé.

Finale : Epicé et boisé, chaleureux, long, sur l’écorce d’orange, et la réglisse.

Remarques : Plus robuste mais surtout plus complexe que le Blend de 12 ans d’âge. Un retour aux sources incontournable !

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Powers 12 ans 40%

La distillerie Middleton est à l’honneur cette semaine. Le premier whiskey dégusté est la version Powers Blend de 12 ans d’âge, lancée en 2000. Ce blend contient un fort pourcentage de Pure Pot Still (désormais « Single Pot Still »), marque de fabrique des whiskeys irlandais.

Couleur :Or.

Powers 12 ans

Powers 12 ans

Nez : Le premier nez est fruité sur les agrumes (orange) et la pêche. Le boisé apporte des notes intensément vanillées, douces et patissières. Avec le temps quelques douces notes originales sur l’anis (réglisse) se développent, et apportent une certaine fraîcheur mentholée. Devient de plus en plus floral et parfumé sur les fruits rouges.

Bouche : Très douce, fraîche, sur la banane, la pêche et la vanille. De texture assez grasse. Des notes florales s’ouvrent. Rose.

Finale : Longue et très douce sur la vanille, très florale.

Remarques : Un whiskey très qualitatif et très représentatif des whiskeys irlandais à fort pourcentage de Single Pot Still.

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Tyrconnell 40%

Après le Single Grain Greenore d’hier, place au Single Malt de la même distillerie Cooley : Tyrconnell. Un single malt non tourbé, distillé deux fois comme en Ecosse, maintes fois récompensé.

Couleur : Or.

Nez : Un premier nez herbacé apporte de la fraîcheur, avec cette sensation assez unique des whiskies qui ne sont pas du tout tourbés (Glengoyne, Glen Breton du Canada par exemple…). Le fruité se développe sur les agrumes en particulier (citron, zeste de citron, citronnelle), mais aussi la pêche juteuse et la pomme verte. L’aération développe des notes intensémment florales et sucrées. Miel. Encore plus florale et citronné avec un trait d’eau. Très parfumé !

Bouche : La bouche est douce, légère, délicatement fleurie et fruitée. Les notes citronnées réapparaissent en rétro-olfaction.

Finale : Légère sur la citronnelle, les bonbons anglais, et les épices douces.

Remarques : Un Lowland à l’irlandaise, vraiment fleuri. Des versions affinées en fûts de Porto, de Madère et de Sherry sont également très réputées. De rares single-casks existent également en 15 et 18 ans.

Tyrconnell Collection

Tyrconnell Collection

Cliquez ici pour aller sur leur page Facebook !

Cliquez ici pour allez sur leur site internet !

Whisky & Rhum : Qui sommes nous ?

« Déguster un whisky, c’est prendre le temps d’admirer les rayons du soleil qui scintillent dans le verre, c’est respirer la fumée de tourbe qui embrume les villages en Irlande, c’est goûter la richesse de ces terres sauvages et s’en imprégner à jamais. Vous l’aurez compris, déguster un whisky, c’est avant tout partir à la découverte de ces terres comme le ferait un randonneur qui sans cesse voit de nouveaux horizons. »

D’une mère galloise, d’un père breton, d’un arrière-grand-père écossais… le voilà le lien qui motivera Tristan, malouin d’origine, à quitter la Bretagne pour l’Ecosse, où il résidera pendant quarte années. Après un cursus universitaire en Philosophie passé à Rennes, rien de tel que de travailler dans une cave à whisky pour connaître la vérité… sur le Scotch Whisky.

Basé à Edimbourg, Tristan est le responsable chez le fameux The Whisky Shop, chaîne nationale de magasins de whisky, ce qui lui ouvre les portes à quelques… centaines de dégustations, gravées en mémoire… et sur papier. Suite à son retour en France, le 8 décembre 2007, Tristan, avec l’aide de sa compagne Anna, ouvre l’unique cave à whisky et rhum de Rennes, située au cœur de Rennes, au 1 rue Pongérard, à proximité de la Place Rallier du Baty. WHISKY & RHUM, Le Caviste Spécialiste, était né.

La boutique est petite mais on y compte environ 250 références de whisky d’Ecosse, d’Irlande, du Japon, de Bretagne entre autres, et une centaine de rhums des Caraïbes et d’Amérique Latine. Fort de son dynamisme et de ces recherches perpétuelles, des nouveautés font leur entrée tous les mois et élargissent les gammes. Les embouteillages officiels y sont naturellement représentés, mais ce sont les embouteillages indépendants qui sont au cœur de leur philosophie, avec pour seul mot d’ordre : la qualité.

Des soirées dégustations prennent places pendant trois soirs chaque mois et tous les mois. Cinq whiskies ou cinq rhums différents sont alors dégustés par les participants, à l’aveugle, ce qui leur permet vraiment de se concentrer sur les parfums et les arômes, sans idées préconçues. La dégustation est commentée par Tristan, qui guide et aide chaque participant à mettre des mots sur des sensations olfactives et gustatives. L’ambiance y est joviale et détendue.

En 2009, pour compléter leur collection avec des produits de qualité mais introuvables en France, Whisky & Rhum, Le Caviste Spécialiste, décide pour la première fois d’importer des whiskies et des rhums. C’est ainsi que les whiskies de chez Dewar Rattray (embouteilleur indépendant de whisky basé en Ecosse) et les rhums de chez Bristol Classic Rum (embouteilleur indépendant de rhum basé en Angleterre) prennent place sur les étagères de la boutique.

L’année 2010 marque un tournant pour Whisky & Rhum, Le Caviste Spécialiste. En novembre 2010, grâce aux nombreux amis rencontrés en Ecosse, et grâce à une volonté toujours plus forte de faire découvrir aux clients des produits de haute qualité, Whisky & Rhum, Le Caviste Spécialiste, se lance dans la grande aventure de… « l’indépendance ». Trois ans, trois fûts sélectionnés. La nouvelle collection, ou plutôt sélection, s’appelle L’Esprit. L’Esprit Whisky, L’Esprit Rhum.

« L’Esprit est une collection des meilleurs whiskies et rhums embouteillés de fûts uniques. En tant que spécialistes indépendants du whisky et du rhum, notre objectif est d’offrir à nos clients une véritable expérience spirituelle. Pour parvenir à nos fins, nous dégustons de nombreux fûts individuels tout au long de l’année et ne sélectionnons que les meilleurs. Chaque fût est mis en bouteille sans filtration à froid selon la tradition, permettant au whisky d’avoir plus de corps, de parfum et de texture. Aucun colorant n’est rajouté, ainsi vous pouvez apprécier la véritable couleur et saveur de votre WHISKY & RHUM. »

Fort du succès de ces trois embouteillages passés (L’Esprit MacduffL’Esprit Ardmore et L’Esprit Bellevue), la gamme s’agrandit en 2011 avec 4 nouvelles références toujours disponibles. Vous y trouverez L’Esprit ClynelishL’Esprit Bowmoreet L’Esprit Port Dundas pour les whiskies, et L’Esprit Diamond pour le rhum, tous embouteillés à 46% vol. Tout ceci pour le présent.

Quant au futur, il est certain que d’autres gammes verront le jour. Mais cela sera pour un nouveau chapitre.

 

 

Vous pouvez suivre toute l’actualité de la boutique (soirées dégustations, nouveautés, promotions…) sur la page Facebook : WHISKY & RHUM, Le Caviste Spécialiste, visible même sans avoir de compte mais également visiter notre boutique en ligne : Whisky & Rhum : Le caviste spécialiste