Yellow Spot 12 ans 46%

Place cette semaine à quelques nouveautés du monde du whisky, et nous commencerons par le nouveau Single Pot Still de la maison Midleton : Yellow Spot.

Couleur : Or profond.

Yellow Spot 12 ans 46%

Yellow Spot 12 ans 46%

Nez : Le premier nez est précis sur des parfums de vanille bourbon. Le profil « single pot still » est clair, net et précis. Le grain sucré est gourmand. Puis les épices prennent place (poivre noir, piment) apportant une dimension plus sèche. Le fruité est présent avec ses notes d’agrumes (citron en particulier) à la manière d’une tarte au citron meringuée. L’aération dévoile tout son potentiel gourmand et pâtissier. L’intensité de la vanille est déconcertante, non sans nous rappeler un certain rhum du Nicaragua… Le miel est dense et sucré. La pêche est juteuse. Et le chêne soutient toute la structure avec pudeur. L’ajout d’un trait d’eau apporte en plus des notes de banane mûres, de praliné. Le tout est très bien fondu.

Bouche : La texture est grasse et moelleuse. La vanille accompagne le fruité du nez (agrumes, pêche), le caramel au beurre est mou. Les épices sont douces. Le tout est pâtissier et gourmand. L’ajout d’un trait d’eau semble apporter le lien entre tous ces parfums, l’harmonie est parfaite.

Finale : Plus sec, boisé et épicé, long et crescendo sur le poivre blanc.

Remarques : La distillerie Midleton est à l’origine du regain d’intérêt des whiskeys irlandais single pot still. Et ce Yellow Spot apporte une nouvelle dimension unique (différent des Redbreast et du Green Spot). Âgé de 12 ans, élevé dans des fûts de bourbon, de sherry et de malaga, non filtré à froid, cet « Irish » frise l’excellence !

Accès à la fiche article du Yellow Spot 12 ans.

Redbreast 12 ans 57,7%

Voici enfin le tout nouveau Redbreast 12 ans d’âge « cask strength », brut de fût, titrant 57,7% alc. pour le premier embouteillage. En effet, ce whisky sort en lot (batch), par conséquent, le taux d’alcool et le profil aromatique varieront en conséquence, pour le bonheur de amateurs de whiskey !

Couleur : Or.

Nez : Le premier nez est assez prononcé sur les agrumes (orange et écorce d’orange, presqu’à la manière d’une liqueur) en particulier. Riche, il se développe sur le miel, la mélasse, la cire d’abeille, le pain d’épices (cannelle), tout en ayant ces quelques franches notes maltées, grillées. Le fruité évolue sur le citron. Il est boisé, épicé et poivré. A l’aération, des notes typique de whisky de grain font surface : très vanillé, bourbon. L’ajout d’un trait d’eau apportera un aspect crémeux, ainsi que des notes précises de pommes cuites au four, avec une pincée de cannelle. Des notes de noix de coco font aussi leur apparition. Si exotique qu’il tire presque sur un rhum… Graines de sésames moulinées.

Bouche : Très douce (pour 57,7%…) et riche. Toujours aromatique sur l’orange, la vanille saupoudré d’épices douces. La texture est huileuse même si le chêne tente d’asécher le palais. Avec de l’eau, très crémeux tout en étant épicé, ce qui donne du poids au whiskey. Le citron et la citronnelle sont présents pour le fruité et le floral.

Finale : Très longue, sur les épices douces, la vanille. Très moelleux.

Remarques : Un whiskey riche qu’il faut apprécier avec du temps puisqu’il ne cesse de se développer. L’ajout d’un trait d’eau est indispensable pour qui veut connaître les secrets de ce Redbreast hors norme !

Redbreast 12 ans 57,7%

Redbreast 12 ans 57,7%

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Redbreast 15 ans 46%

A l’origine, le Redbreast 15 ans est sorti en exclusivité pour la France. Mais il est désormais disponible partout, pour le bonheur des amateurs de whiskey Single Pot Still.

Couleur : Or.

Redbreast 15 ans

Redbreast 15 ans

Nez : Le premier nez présente des notes immédiates d’épices (cannelle) et de mélasse avec ce côté « fleurs exotiques » (canne à sucre ?). Le nez se développe sur des notes de tabac, de café torréfié, toastées et grillées. Le chocolat et la banane bien cuite voir caramélisée couronne le tout, avec en plus quelques fines notes de sherry (raisins).

Bouche : Très douce, assez grasse. S’ouvre sur des notes plus boisées, plus épicées, et plus robustes par la suite. Des notes fruitées (fruits secs, fruits rouges) se font présentes avec ce côté toujours grillé. Raisins macérés, figues, chocolat noir.

Finale : Très longue, épicée (poivre) et boisée, de texture assez huileuse.

Remarques : Un parfait prolongement du Redbreast 12 ans d’âge. Plus robuste, plus complexe et plus gourmand, à mon sens. A noter aussi le degré d’alcool de 46% au lieu de 40%, et la non-filtration à froid… c’est toujours un plus !

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Redbreast 12 ans 40%

Retour sur un des plus réputés Single Pot Still de la distillerie Middleton : Redbreast, dans sa version 12 ans d’âge.

Redbreast 12 ans

Redbreast 12 ans

Couleur : Or profond.

Nez : Le nez est légèrement boisé, épicé. S’ouvre peu à peu sur les fruits secs, les fruits noirs (dates). Se développe sur le caramel brûlé et les agrumes (citron, écorce de citron - citronnelle). Vanillé. Egalement des notes de grain, de malt. L’ajout d’un trait d’eau développe des notes florales et légèrement herbacées.

Bouche : Texture grasse, épaisse, très douce, vanillée, fruitée (pêche, abricot), puis les épices se font plus présentes (cannelle). Toujours assez boisée sur le chêne. Se rapproche des whiskies de grains, avec des notes de Bourbon un peu.

Finale : Sur la banane cuite, le shortbread (biscuit sec écossais), beurré.

Remarques : Une parfaite introduction aux Single Pot Still Whiskeys. Ne pas hésiter à prendre son temps car les parfums se développent continuellement.

Cliquez ici pour consulter leur site internet !

Powers John Lane 46%

Cette nouvelle version de Powers sortie fin 2011 est une petite révolution dans le monde du whiskey irlandais puisqu’il s’agit d’un Single Pot Still, contrairement aux autres Powers qui sont des Blends. Le Single Pot Still est un whiskey fait à partir d’orge maltée et d’orge non-maltée. L’orge maltée ayant été fortement taxée, ce mélange permettait aux distilleries de faire quelques économies…

Powers John Lane

Powers John Lane

Couleur : Or aux reflets ambrés.

Nez : Le premier nez est épicé (cannelle, gingembre). Quelques notes de caramel brûlé se développent avec un soupçon de vanille. Le boisé est assez présent et se fait même un peu brûlé et fumé. Des agrumes (citron, écorce de citron) se font présents à l’aération, ainsi que quelques notes herbacées. Le tout devient assez poivré avec un trait d’eau.

Bouche : Riche, les épices du nez sont présentes en bouche et apportent beaucoup de corps et de mordant. Très gingembre. Le boisé est toujours bien présent, sur le bois brûlé. Des notes torréfiées et de tabac. L’écorce d’orange apporte une certaine amertume. L’ajout d’un trait d’eau renforce les épices douces, ainsi que l’amertume de l’écorce d’orange, sur le bois brûlé.

Finale : Epicé et boisé, chaleureux, long, sur l’écorce d’orange, et la réglisse.

Remarques : Plus robuste mais surtout plus complexe que le Blend de 12 ans d’âge. Un retour aux sources incontournable !

Cliquez ici pour consulter leur site internet !