Ardbeg Alligator 51,2%

Alligator est le nom donné au niveau maximum de carbonisation intérieure des fûts de chêne (niveau 4 : « charred alligator ») qui prend l’apparence d’une peau d’alligator. Cet Ardbeg est donc vieilli dans des fûts de chêne américain neufs « charred alligator » et dans des fûts de bourbon.

Couleur : Or.

Nez : Tourbé de manière originale, ou plutôt de manière primaire dans le sens d’une

Ardbeg Alligator

Ardbeg Alligator

tourbe « enracinée ». Se développe sur un profil herbacé et médicinal (plantes médicinales, eucalyptus, réglisse). La tourbe ressemble de plus en plus à celle que l’on retrouve dans le profil de certains cigares. L’amertume du cacao et du café noir prend place.

L’ajout d’un trait d’eau apporte un aspect carné et fumé (bacon grillé) tout en restant d’une grande fraîcheur maritime.

Bouche : Douce (« tout est relatif »)… tourbée et fumée, sur le charbon de bois, la suie, puis devient plus sèche et épicée (poivre noir) avec ce style résineux typique d’Ardbeg.

Finale : Tourbée et cendrée et iodée et boisée…

Remarques : Une série très limitée à ne pas manquer si vous êtes un « Ardbeg fan ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>